L’auteur e9ed1c_26638cde9b2f4aaab8925bb1c98772f1-mv2_d_2848_4288_s_4_2

Francis Diop a grandi en Côte d’Ivoire. Il est né d’une mère française et d’un père sénégalais. Après des études d’ingénieur dans la capitale,il s’est pris de passion pour l’île de La Réunion. La vengeance de Monsieur Kéréko est son premier roman.

4ème de couv’

Sur une piste africaine, marche Monsieur Kéréko, boitant d’un pas décidé.

Victime d’un attentat, il tourne le dos à un monde dont il ne veut plus. Une idée l’anime et le fait avancer : rejoindre la forêt, dans l’espoir d’y retrouver un lieu d’autrefois où il avait été initié au monde des esprits.
Perdu dans des pensées tristes, il ne se rend pas compte qu’il est escorté depuis son premier pas et ne sait pas davantage que les esprits l’attendent impatiemment.

Comment les esprits du monde surnaturel sauront-ils se faire entendre de Monsieur Kéréko ?
Et quel est leur message, important semble-t-il, au point qu’ils l’ont déposé hors du temps dans l’endroit le plus naturel et le plus évident du monde ?

Cette histoire le révèle. Le rêve et le réel s’y confondent au gré d’une allégorie composée pour celle qui ne se donne pas sans qu’on la désire : la Paix.

Mon avis

L’histoire

Monsieur Kéréko se retrouve au lendemain d’un attentat, dont il est au nombre des victimes. Il gît sur son lit sommaire, et démarre une réflexion qui va le conduire à travers les pistes africaines, traversant de villages en villages pour trouver une réponse chez les esprits qu’il avait rencontrés lors de son initiation.

Mon ressenti

Je ne peux en dire plus sur l’histoire sans dévoiler son essence. La Vengeance de Monsieur Kéréko est un conte, une poésie, une ode à la vie, à la paix.

Une histoire très jolie, un voyage au creux de la Vérité et de l’humanité qui est en chacun de nous. Un roman court, très facile à lire, tant par sa taille que par la fraîcheur de l’écriture. On sent presque les odeurs qui parsèment le chemin que Monsieur Kéréko emprunte aux côtés de sa petite compagne, on sent les gouttes de pluie, l’obscurité, puis la lumière. On s’imagine sur cette piste africaine, à la recherche de réponses aux questions que l’on s’est tous posés ces derniers mois, ces dernières années, au fur et à mesure que notre Monde glisse doucement dans l’incompréhension et la haine de l’autre. Je me souviens avoir vu un film, une série, ou un dessin animé, je ne sais plus, quand j’étais (beaucoup) plus jeune, où deux amoureux qui devaient se séparer géographiquement se retrouvaient chaque soir par la pensée en regardant chacun de leur côté la Lune. J’avais trouvé ça très poétique et c’est quelque chose qui m’a suffisamment marqué pour que des dizaines d’années plus tard, j’y pense en lisant ce livre. C’est un peu la même ambiance ici. Cette allégorie de la Paix, qui fascine, à notre époque encore, l’humanité toute entière, est un joli symbole de l’Union qui devrait nous rassembler tous.  Contrairement à « Au Nom de Quoi », roman sur les attentats, qui m’a fait pleurer pendant de longues minutes, m’a bouleversée par sa vérité, par le souvenir des faits dont le livre a été inspiré, La Vengeance de Monsieur Kéréko fait du bien, il appose un sourire sur nos lèvres, et dépose une caresse sur nos cœurs.

Chaque soir, quand le ciel s’assombrit, je regarde la Lune et je pense à Monsieur Kéreko.

Infos pratiques


Date de sortie : juillet 2016

Éditeur : « Publishroom, maison d’auto-édition »

Prix du format numérique : Gratuit chez Amazon

Site de l’auteur : http://fdiop8.wixsite.com/monsieurkereko / page facebook

 

Ce livre m’a été envoyé sous format numérique par la maison d’auto-édition Publishroom pour revue honnête. Plus d’infos sur la page A Propos du site.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :